top of page
Rechercher

Perroquet et recherche alimentaire

La majeure partie des perroquets recherchent leurs sources de nourriture en petits groupes et informent leurs congénères par des cris.


Les informations communiquées concernent alors la localisation ainsi que la quantité de nourriture disponible.


Les oiseaux des régions arides d’Australie vont rechercher la nourriture puis s’alimenter de manière collective.


De plus, si un nouvel aliment est consommé par un membre de la colonie, ce dernier sera imité par ses congénères.


A l’inverse, un oiseau adulte qui recherche son alimentation en solitaire n’ingurgitera que les aliments qu’il a déjà expérimenté, ce qui évite la consommation d’un aliment toxique ou peu nutritif.

À l’état sauvage, les psittacidés vont consacrer une part très importante de leur temps à réaliser leur toilettage (individuel ou mutuel) et à prospecter une source de nourriture.


L’affouragement (comportement de recherche et manipulation du fourrage avant son ingestion) va en effet représenter entre 40 et 60 % de leur temps d'éveil.


Souvent granivores et frugivores, les psittacidés utilisent leurs pattes pour porter les aliments au bec et les maintenir.


Ils peuvent positionner les graines dans leur bec avec leur langue puis les briser avec la puissante musculature de leur mandibule.


Ils vont s'abreuver toutes les deux ou trois heures, et mettre à profit la présence d’eau pour se baigner.


Sources : GUESDON, 2010; QUEMIN, 2003

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le lissage des plumes chez le perroquet

D’après l’analyse du budget-temps, les psittacidés se toilettent fréquemment. Cette activité comprend le lissage, le nettoyage et le réarrangement des plumes ainsi que le retrait de celles qui sont ab

Comment le chien prend sa place ?

Les signaux visuels d’assertivité : Un individu voulant en intimider un autre aura une allure raide qui donne l’illusion d’accroître sa taille: pattes tendues, queue dressée ou horizontale. Le regard

Le chien : communication visuelle

Pour bien comprendre ce que le chien exprime, il faut observer tout son corps : la tête (dressée, abaissée, détournée), les oreilles (droites, en arrière), le regard (fixe ou fuyant), la queue (haute,

Komentarze


bottom of page