top of page
Perroquets sur une branche

​Les perroquets et perruches
(Psittaciformes)

Ordre formé de 353 espèces réparties en 84 genres

Les caractéristiques notables de cet ordre sont :

- la présence d'un bec crochu puissant, utilisé comme troisième patte

- la zygodactylie, parmi les quatre doigts, deux sont dirigés vers l'arrière et deux sont dirigés vers l'avant

Les Psittaciformes sont réputés pour leur intelligence, leur beauté, leur personnalité attachante et souvent leur capacité à reproduire des sons parfois les voix humaines.

Préparer l'arrivée de son compagnon à plumes...

Tout d’abord, évitez au maximum les animaleries et préferez les élevages transparents.

 

Le perroquet doit impérativement être sevré afin de limiter les troubles du comportement (agressivité, stéréotypies, picage) qui s’expriment à l’adolescence à partir de 1 an, 1 an et demi.

 

Choisir l’habitat en fonction de son mode de vie dans la nature et l’aménager en conséquence… par exemple, les kakarikis et les cacatoès rosalbins apprécient de se déplacer au sol, les loris et les éclectus sont arboricoles sont aimeront être perchés, enfin les gris du Gabon et les aras devront pouvoir voler. 

 

Il est très important de respecter les besoins primaires de l’espèce de l’oiseau que vous aurez choisit afin de minimiser l’apparition de problèmes de santé ou de troubles du comportement. 

 

N’oublions pas qu’un perroquet vit très longtemps et que les signes de malaises peuvent mettre des mois voire des années avant d’être visibles. 

 

Les perroquets sont des animaux grégaires (qui vivent en groupe), il faut ici retenir que la présence d’un congénère d’espèces compatibles en terme de communication, est vitale pour leur stabilité psychique et émotionnelle. 

 

Il faut prévoir des perchoirs dont le diamètre est plus grand que la dimension de ses pattes pour éviter les problèmes plantaires.

 

Pensez aux jeux à détruire en bois naturel, en carton, en papier… mais attention aux cordes auxquelles les perroquets et perruches peuvent restés suspendus engendrant des traumatismes de type fracture allant rapidement vers l’amputation ou le décès de l’oiseau. 

 

Favorisez la recherche alimentaire en cachant les denrées alimentaires dans des jouets ou des aménagements DIY comme le célèbre rouleau de papier toilette (sans parfum) garni ! 

 

Donner accès à une zone de repos, à distance des jeux et de l’alimentation, en hauteur et au calme, elle peut même être couverte en partie. 

 

                                Besoin d'aide pour aménager l'espace de votre perroquet

                                                           Forfait horaire 30 euros 

IMG-20230808-WA0031.jpg
IMG-20230808-WA0024.jpg
IMG-20230808-WA0024.jpg

Espèces protégées ? 

Le statut de conservation varie en fonction des espèces. Selon l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), certaines espèces sont considérées comme menacées ou en danger critique d’extinction en raison de la destruction de leur habitat naturel et du commerce illégal d’animaux. Il est important de se renseigner sur le statut de l’oiseau qui nous correspond et de connaitre les démarches administratives au préalable pour éviter tout problème. Tout d’abord, on doit se référer à la réglementation française avec les articles L411-1 et 2, R211-5 et 5213-5 du Code de l’environnement, l’arrêté du 17 Août 1981 (régulièrement modifié depuis sa mise en vigueur), l’arrêté du 15 Mai 1986, la circulaire du 12 Octobre 2004. Ensuite, il convient de connaître la réglementation internationale et européenne. Notamment la CITES (ou Convention de Washington) entrée en vigueur le 1er Juillet 1975 et ratifiée par 167 États dont la France en 1978, dont le principe repose sur le classement des espèces en trois annexes (catégories) selon le danger que représente le commerce sur leur risque d'extinction. Ainsi l'annexe I concerne des espèces menacées d'extinctiction dont le commerce est interdit, l'annexe II concerne des espèces pouvant être menacées si le commerce devenait important, le commerce est soumis a des permis et certificat d'exportation, et l'annexe III intègre des espèces àla demande de certains pays qui sont inquiets au sujet de ces espèces, leur commerce sera possible mais réglementé; on peut aussi s’intéresser au règlement communautaire n°338/97 permettant l’application dans l’Union Européenne de la Convention de Washington. N’étant pas juriste, je me garderai bien de vous en dire plus et je vous invite si cela vous intrigue à regarder les textes mentionnés ci-dessus.

Tout oiseau 

  • Identifié par bague ou puce électronique

  • Certificat de cession

  • Facture (parfois utile)

Pour un oiseau classé en annexe I A

ara militaire, gris du Gabon, amazone à joues vertes amazone de Cuba

  • extrait de registre d ‘élevage

  • CIC (Certificat Intra Communautaire) remis par la DREAL

Bon à savoir !

  • Attention aux arnaques proposant à bon prix, des oiseaux sauvages issus d’importation, vous vous exposé à une très lourde amende et de voir votre perroquet saisi.

 

  • Afin d’éviter les surprises vous pouvez demander un sexage ADN.

 

  • Pour réduire les risques, vous pouvez aussi demander le test des maladies courantes.

Pour un oiseau classé en annexe II B

Amazone à front bleu et à front rouge, Cacatoès rosalbin, Pionus de Maximilien, Pione à aile de bronze, Conure Jandaya, Conure de Patagonie 

  • certificat de capacité

  OU

  •  autorisation de détention

      (à obtenir avant son arrivée)

bottom of page