top of page
Rechercher

Le chien : communication visuelle

Pour bien comprendre ce que le chien exprime, il faut observer tout son corps :

  • la tête (dressée, abaissée, détournée),

  • les oreilles (droites, en arrière),

  • le regard (fixe ou fuyant),

  • la queue (haute, basse, remuante).


On peut ainsi décrire des signaux de « supériorité hiérarchique » qui, bien que le terme soit galvaudé, font clairement passer un message d’assurance et de dissuasion ;

des signaux de soumission qui ont pour but d’apaiser un conflit ;

des comportements neutres ou amicaux que l’on peut observer entre deux chiens qui se rencontrent.


La compréhension de ces signaux est rendue difficile pour certaines races chez qui la sélection artificielle a créé des particularités morphologiques handicapantes :


- Les chiens anoures (épagneul breton, bobtail...) ou à queue courtes (braque...)


- Les chiens à oreilles tombantes (cocker...)


- Les chiens à museau court (brachycéphales)


- Les chiens à poils longs rendant la piloérection difficilement visible (lévriers afghans...)


- Les chiens dont les yeux sont cachés par les poils

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le lissage des plumes chez le perroquet

D’après l’analyse du budget-temps, les psittacidés se toilettent fréquemment. Cette activité comprend le lissage, le nettoyage et le réarrangement des plumes ainsi que le retrait de celles qui sont ab

Comment le chien prend sa place ?

Les signaux visuels d’assertivité : Un individu voulant en intimider un autre aura une allure raide qui donne l’illusion d’accroître sa taille: pattes tendues, queue dressée ou horizontale. Le regard

Le chat au bois dormant...

Le chat dort environ 13 heures par jour, dont 3 heures de sommeil paradoxal. A titre de comparaison, l'homme dort en moyenne 8 heures par jour dont 2 heures de sommeil paradoxal. Les lieux de repos ch

Comentarios


bottom of page