top of page
Rechercher

Communiquer avec son chien...

Comprendre la communication oblige à comprendre la perception de son environnement par le chien.


Les sens (vision, audition, olfaction, goût, toucher) ne sont pas développés ni utilisés de la manière chez l’Homme et le chien.


Plusieurs méthodes permettent d’appréhender les capacités sensorielles :


- Méthode physiologique: toute perception d’une stimulation se traduit par des modifications électriques mesurables au niveau de cellules sensorielles mais cette approche ne prend pas en compte l’animal dans son ensemble, toute perception n’entraînant pas nécessairement un comportement.


- Observation des réactions de l’animal en présence d’un stimulus : cette méthode fournit des indications intéressantes mais un phénomène d’habituation aux stimuli oblige à constamment renouveler les expériences et permet difficilement d’obtenir des résultats sur le long terme. Par ailleurs plusieurs problèmes se posent. D’abord sur la nature du stimulus et son mode de présentation : par exemple un stimulus visuel immobile sera moins bien perçu par le chien qu’un stimulus en mouvement, ou encore la température de présentation d’un stimulus olfactif pourra biaiser l’interprétation de la perception du stimulus par le chien. Ensuite il faut veiller à ce que le chien soit bien exposé au stimulus étudié et s’assurer enfin qu’il ait effectivement perçu le stimulus en question.


- Méthode de conditionnement : on apprend à l’animal à réaliser une tâche suite à un signal puis, une fois l’apprentissage acquis, on fait modifie le signal quantitativement (par exemple l’intensité d’un son) ou qualitativement (son de plus en plus aigu) jusqu’à déterminer un seuil sensoriel en-deçà ou au-delà duquel l’animal ne réalise plus la tâche et donc ne perçoit plus le signal

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Les rituels d'élimination du chat

Le chat choisit généralement un ou plusieurs sites d'élimination. Il calque généralement ses habitudes sur l'exemple donné par sa mère. La plupart des chatons commencent à apprendre la propreté dès l'

La communication tactile du chien

La communication se définit comme un processus par lequel un individu, l’émetteur, émet un signal en direction d’un autre individu, le récepteur et influence le comportement de ce dernier. Elle permet

L'odorat du chien

La muqueuse olfactive du chien varie de 85,3cm2 chez le fox terrier à 200cm2 chez le labrador contre seulement 5 cm2 chez l’Homme. Le nombre de cellules olfactives est également très supérieur à celui

Comments


bottom of page